T. R. Knight : qu'est-il devenu depuis Grey's Anatomy ?

Souvenez-vous ! Au lancement de Grey's Anatomy, en 2005, une nouvelle bande d'internes a débarqué sur vos écrans. Et parmi ces futurs médecins, les téléspectateurs se sont rapidement pris d'affection pour le sympathique George O'Malley, incarnée par T. R. Knight. Cependant, lorsque le comédien a décidé de quitter la série au terme de la saison 5, cela a laissé un vide dans le cœur des fans. Pour rappel, lors de son départ, l'acteur a laissé entendre qu'une mésentente avec la scénariste principale du show était à l'origine de cette décision : selon lui, celle-ci n'aurait pas accepté qu'il fasse son coming-out, et aurait tardé à le défendre face à l'acteur Isaiah Washington, qui aurait tenu des propos homophobes à son encontre. Ce dernier a finalement été remercié au terme de la saison 3. Mais que devient T. R. Knight depuis ce coup d'éclat ?

De nombreux rôles

Né le 26 mars 1973, à Minneapolis, aux États-Unis, T. R. Knight a continué sa carrière professionnelle à la télévision en choisissant soigneusement ses rôles. Il est ainsi apparu dans quelques épisodes de New York, Unité Spéciale, ainsi que dans The Good Wife. L'acteur a également tourné aux côtés de James Franco pour la série 22.11.63, adaptée d'un roman de Stephen King, et de manière plus importante dans la série policière The Catch, aux côtés de Mireille Enos et Peter Krause. Il est aussi apparu dans la série When We Rise sur le combat LGBT. Mais le comédien ne s'arrête pas là, puisqu'il a aussi joué dans une pièce de théâtre

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Slimane : il reprend avec sa colocataire Vanina un succès des années 2000 (VIDEO)
Cécilia Hornus (Plus belle la vie) : son activité pendant le confinement qui peut sauver des vies
Netflix : quelles séries sont annulées ou renouvelées pour la saison 2020/2021 ?
Kourtney Kardashian : son confinement de rêve en bikini (PHOTOS)
Tomer Sisley réagit avec émotion à l'annulation de la série Messiah (Netflix) : "Nous en sommes tous extrêmement peinés"