T-Kid au collège : «Personne ne nous calcule et il vient du Bronx pour nous voir, c’est ouf»

Libération.fr

Le New-Yorkais, légende du street-art, parraine un ambitieux projet d’éveil artistique mêlant graff, photo et peinture dans un établissement scolaire de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise).

Mardi 7 mars, le collège Léon-Blum de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) est en ébullition. Dans le hall du pôle culturel chauffé à blanc, des troisièmes préparent leurs formules de salutations en anglais. Les blagues fusent. Les élèves soufflent sur les braises ardentes de ce climat d’allégresse. L’homme tant attendu débarque. «Yo T-Kid ! Yo T-Kid !» Les décibels crèvent les tympans. A bientôt 56 ans, T-Kid 170 est une figure emblématique de la scène graffiti américaine. Ses collaborations vont du groupe de rap Wu-Tang Clan à Andy Warhol, en passant par Basquiat. En France, il est l’auteur d’une fresque murale entre la canopée et le jardin des Halles de Paris, à l’initiative du centre hip-hop La Place. «On est loin de Paris. Personne ne nous calcule. Il vient du Bronx pour nous voir. C’est ouf !» s’enthousiasme un trio. L’artiste se déplace en effet sur ses propres deniers. «Nous n’avons pas les moyens de le faire venir. Il est d’une générosité incroyable. Les enfants méritent d’avoir quelqu’un d’important», se réjouit Catherine Sizun. L’enseignante contractuelle en vente est à l’origine de la venue de cette figure tutélaire de l’art de rue.

Julius Cavero, de son vrai nom, est entré dans l’histoire de la peinture urbaine grâce à son style basé sur un jeu de lettrage en 3D et ses personnages atypiques dont le fameux «Yo man». Il est venu réaliser une fresque murale d’ampleur dans le bâtiment de la Segpa (sections d’enseignement général et professionnel adapté), vidé d’une partie de ses classes. La direction du collège a lancé le projet d’un pôle culturel, dont T-Kid est le parrain. A l’initiative de l’association l’Art tôt, le bâtiment a été aménagé en salle de danse, de musique et sert à l’organisation d’ateliers (théâtre, photo, sculpture…) et d’événements, dont la première visite du (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Crise diplomatique entre la Turquie et les Pays-Bas, présidentielle : ce qu'il faut retenir de l'actu du week-end
Drugstore : Carlos de nouveau jugé
Paris crado : les mesures de Hidalgo
Benoît Hamon, «ni François Hollande, ni Manuel Valls»
Des costumes de luxe offerts à Fillon, nouveau cactus dans la campagne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages