A-t-on le droit de filmer et de diffuser des images des forces de l'ordre pendant une manifestation ?

franceinfo

Coups de matraque, croche-pied, tir de LBD à bout portant… Ces dernières années et surtout ces derniers mois, les vidéos d'interventions des forces de l'ordre pendant des manifestations se multiplient sur les réseaux sociaux, donnant parfois matière à l'ouverture d'enquête. Elles sont notamment relayées par le journaliste David Dufresne depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", pour dénoncer les violences policières. Certains collectifs militants encouragent même leurs membres à enregistrer le plus possible les interventions des forces de l'ordre, remarque L'Obs. Est-il légal de filmer la police ? Franceinfo répond à trois questions.

A-t-on le droit de filmer les forces de l'ordre ?

Oui. "Un policier ne peut pas s'opposer à être filmé sur la voie publique", écrit sur son blog l'avocat au barreau de Paris Thierry Vallat. Une circulaire (document en PDF) du ministère de l'Intérieur datant du 23 décembre 2008 justifie : "Soumis à des règles de déontologie strictes, un fonctionnaire de police doit s'y conformer dans chacune de ses missions et ne doit pas craindre l'enregistrement d'images ou de sons." En mission, un membre des forces de l'ordre – (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi