"On t’a cernée !" : traitées de sal*pes, Inès Reg et sa sœur font le point sur Valérie Trierweiler (Pékin Express)

Berzane Nasser/ABACA

Grosses tensions ce mercredi 26 juillet lors de la quatrième étape de Pékin Express. En effet Durant la course, alors qu’Inès Reg et sa sœur avaient monté astucieuse stratégie afin de refiler le drapeau rouge à leur concurrente, Valérie Trierweiler, cette dernière hors d’elle, a lâché : « Elles nous attendaient les sal*pes. Elles ont décidé de nous éliminer !». Récemment, les deux soeurs sont revenues sur cet épisode lors d’un live afin de faire notamment le point sur les propos et l’attitude de la Première Dame.

À lire également

"Elles nous attendaient les sal*pes" : Valérie Trierweiler enrage contre Inès Reg et sa soeur dans Pékin Express

L’insulte

« Moi je ne suis pas en guerre contre Valérie, elle a dit « la guerre est déclarée », mais une phrase amenée par le jeu » concède Inès avant de poursuivre : « Elle m’a piquée à plusieurs moments, mais ce n’est pas de la guerre. Même quand je lui donne le drapeau rouge, c’est parce qu’on avait acté avec nos alliés, qu’elle nous avait tous un peu trop piqué. Mais je ne suis pas en guerre avec cette dame ! Je ne suis en guerre avec personne et encore moins avec Valérie Trierweiler ! » insiste-t-elle. Même son de cloche du côté ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles