Y a-t-il du bruit dans l'espace ?

L'espace est-il sonore ou totalement muet ? Les explications de Sciences et Avenir.

Cet article est issu du magazine Les Indispensables de Sciences et Avenir n°209 daté avril/ juin 2022.

Si formidable soit-elle, la mécanique céleste ne délivre aucun son. Le spectacle des comètes et de leur queue de glace, ou celui des quasars et de leurs puissants jets lumineux, restent muets.

Silence total

L’onde sonore est une onde mécanique qui progresse comme une vague, par une succession de compressions et de dilatations du milieu dans lequel elle chemine, d’autant plus vite que celui-ci est dense. Dans l’espace interstellaire, où la densité de matière n’est que de 0,127 particule/cm3 contre environ 1020 particules/cm3 sur Terre, il règne un silence total. Mais la Nasa a converti en ondes sonores les ondes électromagnétiques produites dans le voisinage des astres. La surprise est au rendez-vous, avec des pistes parfois belles, d’autres inquiétantes.

Le sifflement strident de Jupiter

La sonde Cassini a ainsi révélé le chant de Saturne, causé par les vagues de plasma échangées entre la planète et sa lune Encelade. Plus récemment, la sonde Juno a enregistré Jupiter en pénétrant son bouclier magnétique, révélant un sifflement strident. La Terre, quant à elle, semble délivrer un joyeux concert de voix résultant de l’effet chorus, le produit des ondes électromagnétiques émises dans le champ magnétique terrestre frappé par des particules solaires. Et voilà que l’Univers fourmille de sons !

Par François Folliet

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles