« T’as fait ton PCR ? », « Je suis cas contact »… Petit dictionnaire du Covid

Par Jacques Paugam, Alice Pairo-Vasseur
·1 min de lecture
Deux hommes échangent dans une rue d'Athènes, en Grèce, le 2 février 2021. 
Deux hommes échangent dans une rue d'Athènes, en Grèce, le 2 février 2021.

Ils envahissent notre quotidien, se répandent en expressions et nous enferment à bas bruit dans un nouveau vocable. « T'as du gel ? », « T'as fait ton PCR ? », « J'ai oublié mon masque »? Nés de la crise, installés pendant le confinement, ces termes font florès depuis près d'un an. Souvent issus du monde scientifique et martelés à l'envi ? sans le consentement de l'Académie ?, ces pirates du champ lexical nous arriment à la crise. Vous ne vous en aperceviez même plus ? Nous les avons pourtant tous employés, au moins une fois. Que dit-elle de nos vies enfermées, cette novlangue du confiné ? Presque tout, selon Mariette Darrigrand, sémiologue. Puisque les mots valent mieux qu'un long discours, petit précis langagier de ces néoexpressions garanties sans fautes ni variants.

« C'est pas très Covid »

Avec son variant anglais, « c'est pas très Covid-friendly » : se dit de toutes les pratiques qui exposent à la contagion. « C'est une lexicalisation de la langue, une métabolisation, si vous préférez. En créant une distance, on évite de faire référence au réel de la maladie, qui devient alors une abstraction ? ?T'es malade ?? ? pour une formule qui n'a plus grand-chose à voir avec la gravité de la situation », expose Mariette Darrigrand, qui soupçonne les 18-25 ans de s'être appropriés l'expression. « L'anglais ajoute du fun », analyse une jeune femme, adepte des raccourcis langagiers : « So 2021 ». « C'est l'esprit ludique qui résiste à la crise, une sorte de Covid a [...] Lire la suite