Tévez, les premiers pas du coach Apache

La tête baissée, Carlos Tévez s'engouffre dans le tunnel des vestiaires du Gigante de Arroyito, le stade de Rosario Central. Quelques timides applaudissements et surtout des sifflets des quarante mille spectateurs retentissent après la défaite des locaux face à Gimnasia La Plata (0-1) lors de la cinquième journée du championnat argentin. Avec un effectif limité et seulement quatre jours de préparation depuis son arrivée dans la province de Santa Fe, l'Apache n'a pas réussi de miracle pour sa première ultramédiatisée sur le banc rosarino.

L'évènement avait été survendu toute la semaine par les médias argentins. "C'est un match historique", s'enflammait même le commentateur d'ESPN avant le coup d'envoi. Une caméra isolée en direct suivait tous les faits et gestes du coach Tévez en doudoune et col roulé noir pour affronter la fraiche nuit d'hiver en province de Santa Fe. Aucun accueil particulier n'avait été…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles