Témoin dans la destitution de Donald Trump, ce militaire a été applaudi pour sa réponse

Le HuffPost avec AFP

INTERNATIONAL - Les applaudissements étaient clairsemés, mais ils ont bien retenti dans la salle des auditions au Congrès américain, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article. Ce mardi 19 novembre, le lieutenant-colonel Alexander Vindman et Jennifer Williams, conseillère spéciale du vice-président américain Mike Pence, ont été entendus dans le cadre des auditions publiques de la procédure d’impeachment contre Donald Trump. 

Alexander Vindman est un officier américain né à Kiev et conseiller à la Maison Blanche. Il est surtout un témoin-clé de l’enquête en destitution contre Donald Trump. C’est lui qui avait alerté sa hiérarchie après avoir entendu le président demander à l’Ukraine d’enquêter sur un de ses rivaux.

Lors de cet appel, le président américain a demandé à son interlocuteur d’enquêter sur Joe Biden, bien placé pour l’affronter lors de la présidentielle de 2020. 

L’audition devant des membres du Congrès n’a pas été de tout repos pour le lieutenant-colonel car les élus républicains l’ont malmené à plusieurs reprises, mettant en cause sa loyauté envers le président et les États-Unis. Mais il ne s’est pas démonté. Ainsi, lorsque Devin Nunez l’appelle “Monsieur Vindman”, celui-ci le corrige immédiatement: “C’est lieutenant-colonel Vindman s’il vous plaît”.

Plus tard, il est interrogé par le démocrate Sean Patrick Maloney, qui lui demande s’il est conscient d’attaquer “l’homme le plus puissant du monde” et ce qui le pousse à vouloir témoigner contre lui. “Parce que c’est l’Amérique”, répond Vindman. “C’est le pays que j’ai servi et défendu, que tous mes frères ont servi, et ici, le droit compte.”

Une déclaration qui a déclenché des applaudissements d’une partie du Congrès.

Ce mercredi 20 novembre aura lieu l’audition très attendue d’un proche de Donald Trump qui pourrait livrer des éléments décisifs pour l’enquête.

 

À voir également sur Le HuffPost:

En pleine audition de destitution, cette témoin découvre le tweet “très intimidant” de Trump

... Retrouvez cet article sur le Huffington Post