Témoignages. Heureux comme un Français en Suisse

·2 min de lecture

Pays ennuyeux, sans diversité ? Pas du tout ! clament haut et fort des Français rencontrés par le quotidien Le Temps à Lausanne. Ces expats sont d’ailleurs les meilleurs ambassadeurs possibles de leur nouveau pays.

À Genève, le quotidien Le Temps a rencontré quatre Français, qui ont quitté l’Hexagone pour la Suisse parfois contre l’avis de leurs proches. Ils chantent aujourd’hui les louanges de leur nouveau pays de résidence. Vincent, directeur du théâtre Vidy-Lausanne, 53 ans, ne connaissait pas la Suisse, même s’il s’y rendait pour son travail. Il en avait alors deux images en apparence contradictoires.

Deux images me reviennent, de loin : la première était celle de la multiculturalité ‘réussie’. Celle d’un pays qui s’est construit avec des régions qui n’avaient pas les mêmes langues, des histoires religieuses différentes, des paysages différents, et qui, malgré tout cela, a réussi à construire une histoire commune. Je trouvais cela admirable. L’autre image qui habitait mon imaginaire était celle d’un pays assez protégé par son système, par ses frontières, ses montagnes, sa richesse économique, volontairement isolé de l’autre grand projet de multiculturalisme que représentait l’Union européenne.”

En déménageant en Suisse en 2013, il se rend compte que la mixité qu’il avait devinée est en réalité “plus une coexistence de cultures et d’histoires” sur chaque territoire du pays. Il s’efforce aujourd’hui de mettre en avant cette richesse à travers la programmation de son établissement culturel. Et avec ses amis français, il est devenu l’ambassadeur de la suisse, dont il vante également le système politique avec ses multiples niveaux de gouvernement local et ses fréquentes votations, plus démocratiques selon lui que le système présidentiel français. Il n’est pas le seul à se retrouver dans cette position.

À lire aussi: Opinion. “Chers expatriés, la Suisse a besoin de vous !”

Marguerite

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles