Témoignage : touchée par la crise économique, elle ne parvient plus à payer ses factures énergétiques

C'est l'une des conséquences de la crise sanitaire : de nombreux Français ne peuvent plus payer leurs factures énergétiques. Cette mère de famille n'a plus de chauffage ni d'eau chaude depuis une semaine. Son chauffage au GPL a été délivré par un fournisseur privé, elle n'est donc pas concernée par la trêve hivernale et s'est retrouvée radiée à la veille de Noël à cause d'impayés. Plongée dans la précarité avec le confinement "Déjà, ç'a été un choc pour moi qu'on ait coupé car c'est la première fois que j'ai des impayés. Cette frustration est même une honte", se désole-t-elle. 435 euros d'arriérés au total, accumulés depuis le mois d'avril. Elle travaille pourtant dans un Ehpad et a toujours un salaire. C'est le confinement qui l'a plongée dans la précarité. "On a eu beaucoup de mal à joindre les deux bouts. J'avais ma paye tous les mois mais il fallait subvenir aux besoins de mes trois enfants confinés à la maison. Les courses ont doublé", témoigne-t-elle.Comme elle, à cause de la crise économique, de plus en plus de Français ont du mal à payer leurs fractures.