TÉMOIGNAGE. "Nous nous sommes rencontrés à l'hôpital où nous étions soignés pour nos cancers"

Septembre 2011, Antoine Gagnon Bouchard, 17 ans, a le moral dans les chaussettes. Il y a quelques jours à peine, ce grand gaillard a été sélectionné pour intégrer l'équipe de basket du Collège Champlain, au Québec, et il s'apprêtait à entamer une carrière de sportif de haut niveau. Mais ce jour-là, il est à l'hôpital Sainte-Justine de Montréal. Et le diagnostic est mauvais : il souffre d'une leucémie. "J'ai tout de suite dit à mes parents que j'allais mourir", se souvient-il.

Transfusions, séances de chimiothérapie et de radiothérapie deviennent son quotidien. "Je ne pesais plus que 62 kg du haut de mon 1,98 m. Je ne me reconnaissais plus. Pendant des mois, je me suis terré dans ma chambre d'hôpital à regarder des séries", nous confie-t-il. Mais l'envie de sortir, il va la retrouver. Sa motivation : croiser Stéphanie Guindon, qu'il a aperçue en rentrant d'un soin. Elle a 16 ans et vient elle aussi d'être admise à l'hôpital, pour un lymphome de Hodgkin. Or il la trouve "super jolie" avec son crâne rasé.

L'adolescent fait tout pour recroiser Stéphanie, mais la jeune fille le tient à distance

Mais le coup de foudre du jeune homme n'est pas partagé. "Je ne sortirai jamais avec lui, il est vert et il n'est même pas beau. Non, jamais de la vie", lance Stéphanie à sa mère lorsqu'elle voit Antoine pour la première fois en chemise d'hôpital, une poche de sang à la main. L'adolescent fait tout pour la recroiser, mais elle le tient à distance. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE. "Parodier les stars sur Instagram m'a rendue aussi célèbre qu'elles"
TÉMOIGNAGE. "Je suis obligée d'arrêter ma chimio et de retourner travailler pour payer mon loyer"
TÉMOIGNAGE Mon fiancé m'a acheté une bague bon marché alors qu'il a les moyens
Suicide du jeune Lucas : "Un mot dans son journal...", cette révélation déchirante du procureur
Yvelines : ils séquestrent et molestent toute une famille avant de se faire prendre de façon improbable