TÉMOIGNAGE. "Mon prénom est tellement populaire que je ne le supporte plus"

Ava déteste son prénom. Pas parce qu'il est difficile à porter ou à prononcer, mais parce qu'il est beaucoup trop commun, explique The Mirror. Arrivée à un âge où l'on cherche à se singulariser, Ava se retrouve noyée dans une marée de prénoms identiques. Elle raconte sur un forum internet son calvaire quotidien : "À la piscine, cet été, j'ai rencontré deux filles qui s'appelaient toutes les deux Ava. C'était gênant au possible." Au-delà de sa popularité excessive, Ava reproche également à son prénom son manque d'originalité. Elle le trouve "banal", voire "laid". "J'aurais adoré porter le prénom que mon père avait choisi, un prénom inspiré de la mythologie grecque", confie-t-elle, "Mais ma mère l'a trouvé trop excentrique." Ava se sent donc coincée avec un prénom qui ne lui correspond pas et qui l'empêche de se construire une identité propre.

Un rêve partagé : se réapproprier son identité

Le cas d'Ava n'est pas isolé. De nombreux internautes ont partagé son expérience, relatant leur propre malaise vis-à-vis de leur prénom. Certains regrettent un choix parental trop classique, d'autres déplorent une faute d'orthographe présente sur leur acte de naissance. À l'instar d'un internaute qui a choisi de se faire appeler par un pseudonyme depuis quatre ans, la solution semble passer par un changement de prénom. Une démarche légale tout à fait envisageable et qui permet de rompre avec un carcan identitaire pesant.

Retrouver confiance (...)

Lire la suite sur Closer

La Celle-Saint-Cloud : elle pense que son bébé a été kidnappé, ce qu'elle va découvrir dépasse l’entendement
Kendji Girac : cette révélation de taille sur le tir qui l'a gravement blessé
Malaise, tout le monde pense que sa compagne est sa fille
Françoise Laborde avec sa soeur à Saint-Jean-de-Luz, elle publie un selfie
Val-d'Oise : 27 coups de taser... Un contrôle de police dérape à cause d'une photo sur un téléphone