TÉMOIGNAGE. “Je maîtrise 41 langues. Je suis ce qu'on appelle un hyperpolyglotte”

Le terme "polyglotte" signifie, comme chacun sait, "celui qui parle plusieurs langues". Mais dans le cas de Vaughn Smith, un habitant de Washington, aux Etats-Unis, cette expression n'est pas tout à fait exacte... Au-delà de la maîtrise de 11 langues, les linguistes qualifient en effet les locuteurs d'"hyperpolyglottes". Et c'est plus que le cas de cet Américain âgé de 46 ans, qui parle la bagatelle de... 41 langues !

Ce chiffre extraordinaire dépasse largement celui du dernier hyperpolyglotte recensé, un Ecossais décédé en 2019, nommé Derick Herning qui en parlait trente. Pour être tout à fait précis, Vaughn maîtrise parfaitement l'anglais, l'espagnol, le portugais, le roumain, le bulgare, le russe, le tchèque et le slovaque. Il peut tenir des conservations soutenues dans 16 autres langues, dont le français, l'italien, le finnois, l'hébreu, le japonais ou encore le norvégien. Enfin, il peut discuter simplement dans 17 autres idiomes. Son secret ? Il aime les langues depuis qu'il est tout petit.

"Enfant, j'étais frustré de ne pas comprendre ce que disait mon cousin belge. Je me suis dit : « Je veux ce pouvoir »"

C'est en rencontrant, enfant, l'un de ses cousins belges francophones qu'il décide d'apprendre sa première langue étrangère. "J'étais frustré de ne pas comprendre un mot de ce qu'il disait. Je me suis dit : « Je veux ce pouvoir »", explique-t-il. Le jeune garçon prend alors un abonnement à la bibliothèque et plonge dans (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Son fils de 15 mois est menacé par un tigre, elle n'écoute que son courage
Disparition de Jade : drogues, séquestration, kidnapping… qu'est-il arrivé à la jeune femme de 18 ans ?
Disparition de Delphine Jubillar : triste anniversaire pour son fils Louis, qui a célébré ses 8 ans
Elle débarque ivre au milieu d'une veillée funèbre et commet un geste indéfendable
Mort de la reine Elizabeth II retour sur ses incroyables secrets de longévité