TÉMOIGNAGE. "La maîtresse de mon mari était odieuse avec moi, maintenant elle est morte..."

Alors que la vie de couple semblait avoir repris son cours pour le bien des enfants, un événement inattendu est venu raviver les tensions. La femme apprend par une connaissance le décès de sa rivale, une nouvelle qui la laisse étrangement indifférente. Son mari, lui, est bouleversé et s'empresse de contacter la famille de la défunte, explique The Mirror. Cette réaction impulsive de son époux ravive sa colère et la pousse à s'interroger : doit-elle se sentir coupable de ne pas ressentir de tristesse ? Dans son témoignage, la femme explique avoir été mariée plus de dix ans avant de découvrir la liaison de son mari. Celui-ci entretenait une relation avec son premier amour, un amour de jeunesse contrarié par la famille de la jeune femme. Pire encore, sa propre famille était au courant de cette liaison et l'a cachée pendant des années. La découverte de la vérité a été un véritable choc. Blessée et humiliée, la femme a dû faire face aux attaques verbales de la maîtresse. "Elle m'a dit des choses vraiment méchantes et horribles. Elle me haïssait et pensait que je ne méritais pas son homme", confie-t-elle. Malgré la trahison et la douleur, le couple a décidé de rester ensemble pour le bien de leurs enfants.

"Je ne pense pas que les choses redeviendront comme avant"

Pour reconstruire son couple, la femme a dû faire preuve d'un immense courage. Le pardon n'a pas effacé la blessure et l'amour qu'elle ressentait pour son mari en a été durablement (...)

Lire la suite sur Closer

Vergétures : ces deux légumes qui peuvent faire la différence (carotte/betterave)
Mort de Steve à Nantes : “je suis prêt à reconnaître…”, cet aveu glaçant du commissaire à la barre du tribunal
Meghan Markle : ce clin d'oeil appuyé d'une membre de la famille royale au mariage de Hugh Grosvenor
TÉMOIGNAGE. "J'ai accidentellement envoyé un long message rageux à mon ex"
Letizia d’Espagne : vous ne devinerez jamais ce qu’elle mangeait au petit-déjeuner quand elle était journaliste