TÉMOIGNAGE. “J'ai soudain vu apparaître...”, il raconte comment il a attrapé la variole du singe

Quand Sébastien s'est rendu en la bonne ville de Marseille pour participer à la Marche des fiertés 2022, c'était dans l'optique de faire la fête. Mais les choses ont très rapidement pris une autre tournure pour le jeune homme... "J'ai soudain vu apparaître des boutons sur mon corps, raconte-t-il. Comme j'avais déjà lu des choses sur le « Monkey Pox » (le nom anglais de la variole du singe, NDLR), je me suis rapidement dit que ça pouvait être ça, même si je n'en étais tout de même pas sûr à 100 %. Inquiet mais sans plus, j'ai appelé le 15.

Je voulais particulièrement savoir s'il fallait que je m'isole, car il y avait évidemment plein de monde autour de moi. Le médecin qui était à l'autre bout du fil m'a répondu de ne pas m'inquiéter, que ce n'était en fait pas la peine que je m'isole et qu'il s'agissait sans doute d'une infection sexuellement transmissible (IST). Selon lui, la seule chose que j'avais à faire, c'était de me faire dépister pour les IST. J'ai vraiment insisté, mais il semblait sûr de lui."

A la fin de son week-end marseillais, divers symptômes apparaissent

Mais Sébastien doute : des amis à lui ont déjà attrapé cette maladie qui, surgie en mai, commence à faire parler d'elle. Ses recherches le conduisent à découvrir qu'il s'agit d'une zoonose virale rare - c'est-à-dire un virus transmis à l'être humain par les animaux - que l'on observe principalement dans les zones isolées du centre et de l'ouest de l'Afrique. On (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Disparition de Delphine Jubillar : une étrange découverte dans un sac plastique relance l'enquête
Nordahl Lelandais, Patrice Alègre… Pourquoi de célèbres tueurs en série reviennent dans l'actualité
Des jumeaux de 8 ans et leur grande soeur victimes d'une attaque sanglante à leur domicile
Il laisse son chien conduire sa voiture et le paie cher
Elle boit tranquillement un chocolat chaud dans un parc, une araignée anodine va tout faire basculer