TÉMOIGNAGE J'ai retrouvé mes parents biologiques mais l'impensable s'est produit

A 37 ans, Megan Kennedy a toujours su qu’elle avait été adoptée. Le jour de son 18ème anniversaire, la jeune femme avait demandé à consulter son certificat de naissance original dans l’espoir de retrouver, un jour, ses parents biologiques.

Grâce à ce document, Megan avait ainsi appris que sa mère était Patti Neil. Grâce au site Ancestry.com, Megan avait même réussi à la retrouver en décembre 2018. Mais les retrouvailles ont été de courte durée…

La naissance d’un espoir

En contactant Patti via Facebook, Megan s’était simplement présentée et l’avait remerciée de l’avoir donnée en adoption. Dans le New-York Post, elle revenait sur ce premier contact. « J’ai écrit : « Salut, c’est peut-être un message étrange mais je cherche ma mère biologique. Elle s’appelait Patti Neil Whiting, et je trouvais qu’elle te ressemblait beaucoup ». Nerveuse que Patti ne lui réponde pas, Megan, photographe de mariage, attendait impatiemment des nouvelles. Son espoir a été récompensée, Patti, alors âgée de 64 ans, venait de lui écrire.

Le retour d’une mère

« Oh mon Dieu. Megan, que tu es belle ! Je pensais justement à toi hier soir » écrivait Patti, vivant en Ecosse, admettant avoir « crié » lorsqu’elle avait pris connaissance de son message. « Chaque rêve et souhait que j’avais fait, chaque anniversaire que j’ai jamais eu, je l’ai cherchée » déclarait-elle. Megan prévoyait de se rendre au Royaume-Uni en juin 2019, prenant (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Elle découvre la couche de sa fille pleine de sang le diagnostic est surréaliste
Meurtre sauvage de Lola : la soeur de la suspecte arrêtée, cette révélation choc de dernière minute
Affaire Elisa Pilarski : que devient son chien Curtis trois ans après sa mort ?
Affaire Kelsey Turner : l'ex-modèle de charme de 29 ans condamnée pour le meurtre de son bienfaiteur
Ce moment très improbable partagé par Guy Georges et Emile Louis en prison