Témoignage : "J'ai fait un AVC à 33 ans"

·1 min de lecture

"Ce samedi 17 novembre 2018 aurait pu être un matin d'automne heureux en famille, sauf que je me réveille aussi épuisée et vaseuse qu'après une nuit blanche. "Tu fais une hypoglycémie" me dis-je. La veille, je me suis, en effet, couchée sans dîner après une journée harassante, où j'ai enchaîné les conseils de classe. Je bois donc un café avec mon compagnon sur le point de partir travailler, j'embrasse mon bébé de 14 mois avant sa sieste, et je retourne au lit.

Allongée, j'ai des vertiges, des maux de tête, je sens une faiblesse musculaire dans la partie droite de mon corps. Je connais les symptômes de l'AVC, car deux de mes proches en ont fait un, mais je refuse d'y croire à cet instant-là. D'autant que mes pensées commencent à se faire incohérentes, à cause de l'aphasie, un trouble du langage, de l'organisation de la pensée, de la lecture et de l'écriture, séquelle de l'AVC. Ainsi, lorsque je me dis "Tu fais un AVC " je manque de logique : je me douche et je me lave les cheveux, afin d'être propre pour partir à l'hôpital, puis je téléphone à mon compagnon - je réalise alors que je ne sais plus où il travaille, j'ai oublié - : "Y'a un pépin, rentre maintenant" lui ai-je lancé sans autre précision avant d'appeler mes parents. Mon père comprend aussitôt, en entendant mes phrases désordonnées, et il contacte le SAMU, en se précipitant chez moi.

Je ne connais plus la conjugaison, ni la grammaire

À l'hôpital, l'IRM cérébrale confirme le (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Insatisfaction chronique : voici 7 symptômes révélateurs
Alzheimer : 9 signes qui peuvent y faire penser
Cancer du sein : et s'il était reconnu comme maladie professionnelle ?
Arrêter de fumer avec une TCC, comment ça se passe ?
Vague de froid : c'est bon ou mauvais pour l'organisme ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles