TÉMOIGNAGE. "Notre fille s'est suicidée à cause de la maladie de Lyme"

C'est un petit acarien rond et sombre de quelques millimètres qui a bouleversé la vie d'Amélie, de ses parents, Alain et Joanne, ainsi que de son frère Mathieu. Cette jeune Canadienne au visage angélique a longtemps ignoré qu'elle souffrait de la maladie de Lyme transmise via une piqûre de tique infectée par une bactérie. A ses débuts, cette maladie asymptomatique ne provoque qu'une plaque rouge sur la zone piquée. Mais en l'absence de diagnostic, et surtout de traitement, elle peut causer des troubles articulaires, cutanés, voire neurologiques.

C'est ce qu'a connu Amélie. Pendant des années, la jeune femme a ignoré la source de ses graves troubles d'anxiété. Ce n'est qu'en juin 2022 que des médecins américains ont enfin découvert la cause de ses problèmes, après une longue errance médicale au Québec. Mais il était déjà trop tard. "Au fil du temps et, malgré les traitements récents, la maladie a évolué au-delà des nombreux symptômes physiques et avait un impact sévère au niveau cérébral. Avec les années, la maladie de Lyme a transformé notre fille", a expliqué son père, Alain Champagne, sur LinkedIn.

Positive, la jeune femme s'est pourtant battue jusqu'au bout

Positive, la jeune femme s'est pourtant battue jusqu'au bout : malgré ses souffrances psychologiques intenses, elle a réussi à intégrer l'université, a travaillé dans un établissement pour enfants handicapés et a commencé à faire du bénévolat dans un refuge pour sans-abris. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE. "J'ai empêché de justesse le rapt d'une petite fille, en pleine rue"
Elle se découvre une grave maladie grâce à une tendance beauté sur TikTok
TÉMOIGNAGE. "Avant son décès, j'ai promis à mon mari de tenter d'avoir un bébé avec ses gamètes"
Meurtre de Michel Zirafa : qu'est devenue la "veuve noire" Rose Filippazzo ?
Une star du foot retrouvée morte après 12 jours d'angoisse pour ses proches