Le témoignage d'une boulangère noire victime de racisme à Levallois-Perret indigne

Jade Toussay
Pauline, propriétaire de la boulangerie

RACISME - "Qui a fait cette faute-là, qui a donné une place pareille à une noire?". Dans la ville des Hauts-de-Seine de Levallois-Perret, une boulangère a témoigné du racisme dont elle est victime au quotidien, suscitant un élan de solidarité impressionnant ainsi que de nombreuses réactions au sein de l'équipe municipale de la ville mais aussi du gouvernement.

Tout est parti d'une vidéo diffusée le 26 février par la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA), qui se présente comme un "mouvement luttant contre la Négrophobie, le Racisme, Discrimination". Contactés par des habitants de Levallois-Perret, les membres de l'association se sont rendus à la boulangerie "Chemin des Pains" de Levallois-Perret et tenue par "Madame" Pauline", originaire du Cameroun.

Dans la vidéo de la LDNA, "Madame Pauline" raconte le racisme et les intimidations dont elle est régulièrement victime de la part de certains habitants."Il y a des personnes qui me lancent 'Chimpanzé' (...) Franchement vous n'avez pas de place parmi nous", raconte la boulangère, dont le commerce se situe dans une rue très passante de la ville.

Les images, reprises par le site NegroNews, ont provoqué un tollé, atteignant jusqu'à la sphère gouvernementale. Sur Twitter, la secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa a invité "Pauline" à déposer plainte, afin qu'une enquête puisse être menée. Son cabinet a également contacté la commerçante, indique la LDNA et son tweet a été relayé par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post