"Un témoignage décisif" : l'enquête sur l'affaire Grégory va-t-elle reprendre grâce à "Une affaire française" ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'affaire Grégory n'a jamais cessé de fasciner les Français, 37 ans après les faits. Que s'est-il passé cette soirée du 16 octobre 1984 à Lépanges-sur-Vologne ? Qui a tué Grégory Villemin, ce petit garçon de 4 ans retrouvé pieds et poings liés dans la rivière ? Les années ont passé et le mystère reste entier. Ce drame familial fait l'objet d'une série de TF1, Une Affaire française, dont le premier épisode est diffusé ce lundi 20 septembre, avec Blandine Bellavoir et Guillaume Gouix dans le rôle de Christine et Jean-Marie Villemin. Interprète du capitaine Étienne Sesmat, Guillaume de Tonquédec a un vœu un peu fou : que le feuilleton de TF1 suscite de nouveaux éléments à ce dossier tentaculaire.

Président du jury, Guillaume de Tonquédec a défendu Une Affaire française à l'occasion du Festival de la Rochelle, ce week-end. L'acteur de 54 ans, "grand naïf", espère que la série de TF1 fera ressurgir un nouveau "témoignage décisif", d'après des propos rapportés par Le Figaro, ce lundi 20 septembre. Bien que le feuilleton redonne un coup de projecteur à ce "cold case" hors-norme, les principaux concernés n'ont pas été contactés pour participer au projet. Les époux Villemin, soutenus par une avocate, ont d'ailleurs déploré dans les colonnes de Paris-Match de ne pas avoir pu regarder les épisodes avant leur diffusion en télé. Pour les scénaristes, ce choix était nécessaire pour garder une indépendance et une neutralité dans l'écriture du scénario.

Dernier rebondissement en date, la justice (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Louane : ce sacrifice qu'elle accepte par amour pour Florian Rossi
Stéphane Tapie inquiétant sur l'état de santé de son père Bernard
"Une affaire française" : cette raison pour laquelle les parents du petit Grégory n'ont pas été sollicités
Ségolène Royal pas prête à raccrocher : "Je suis encore là... un petit peu"
« Il m’a tenu la tête hors de l’eau » : confidences touchantes de Christian Brincourt sur Jean-Paul Belmondo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles