Témoignage : confinement, comment tenir au quotidien ?

Dimanche 22 mars, cette famille de Compiègne dans l’Oise entame son 14e jour de confinement. Autour d’un tarot, la famille Simon s’occupe comme elle le peut. Malgré tout, les journées sont de plus en plus longues. "On est passé par plusieurs stades, une phase où les enfants ont été un peu excités à l’idée de ne plus aller à l’école. Et après on est passé par une phase, on vient juste d’en sortir d’ailleurs, où on était un peu perturbé de devoir tout arrêter. Et puis maintenant on est dans une phase de résignation", confie le père de famille.

"On voudrait qu’ils soient plus vigilants et plus conscients de la maladie" L’inquiétude de la famille se porte aussi sur la sécurité des grands-parents qui vivent à Tours (Indre-et-Loire). "On appelle nos proches, nos oncles et tantes tous les jours pour prendre de leurs nouvelles, parce qu’ils habitent dans des régions peu touchées par le coronavirus donc on voudrait qu’ils soient plus vigilants et plus conscients de la maladie", explique la fille de la famille.