TÉMOIGNAGE Mon beau-père violeur a été condamné à 7 ans de prison alors qu'il a ruiné ma vie

Son enfance, Rebekah Simpson ne l’oubliera jamais, tout comme les actes de James Freeman, son beau-père à l’époque. Elle n’avait que 10 ans, quand l’homme de 50 ans l’a violée. Désormais entre les mains de la justice, son beau-père a écopé d’une peine de sept ans de réclusion.

Néanmoins, pour Rebekah, aucune peine ne sera assez lourde pour réparer ce qui a été détruit. Aujourd’hui, la jeune femme se bat pour faire entendre sa voix et celle des autres victimes.

Une peine trop légère

« Justice n’a pas été rendue » déclarait Rebekah dans le journal The Sun. Après avoir dénoncé son beau-père en juin 2022, celui-ci a été condamné pour différents abus dont deux accusations de viol. Rebekah, aujourd’hui âgée de 19 ans et qui a renoncé à son droit à l’anonymat, a affirmé, au moment de la décision de peine : « Il aurait dû être emprisonné plus longtemps ».

Perpétuité pour la victime

« Je dois vivre avec la peine d’emprisonnement à perpétuité qu’il m’a infligée mais il sera libéré dans seulement sept ans. Ce n’est pas justice » soutenait-elle. « Il pourrait être facilement de retour dans la rue dans quelques années pour continuer pour le restant de sa vie. Ce n’est pas juste » poursuivait-elle. Quand elle demande des comptes, on lui répond que son beau-père avait une peine substantielle. Mais pour Rebekah, s’il mérite bien d’aller en prison, son temps derrière les barreaux doit être rallongé.

Une vie

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Elle découvre la couche de sa fille pleine de sang le diagnostic est surréaliste
Meurtre sauvage de Lola : la soeur de la suspecte arrêtée, cette révélation choc de dernière minute
Affaire Elisa Pilarski : que devient son chien Curtis trois ans après sa mort ?
Affaire Kelsey Turner : l'ex-modèle de charme de 29 ans condamnée pour le meurtre de son bienfaiteur
Ce moment très improbable partagé par Guy Georges et Emile Louis en prison