TÉMOIGNAGE Mon bébé avait le nez qui coulait mais cela cachait un rare cancer du sang

À tout juste 7 mois, Mia a présenté les symptômes d'un rhume, ce qui n'a pas inquiété sa mère, Anjna Caulton. Ce n'est que lorsque la maman a remarqué des changements plus graves dans l'état de santé de sa fille qu'elle a commencé à se poser des questions. "Mia venait de commencer la crèche. Elle souffrait d'un écoulement nasal et avait une température fiévreuse", s'est-elle souvenue. Avant d'ajouter : "Quand je regarde en arrière pendant cette période, elle était particulièrement grincheuse. Elle pleurait beaucoup." La britannique a déclaré avoir été "déstabilisée" par les symptômes persistants de Mia. Toutefois, sa famille et ses amis lui ont "assuré" que le système immunitaire de l'enfant était encore en développement.

"J'étais loin de me douter que c'était en fait son système immunitaire qui avait de sérieux problèmes", a déclaré la maman. Mia a rapidement développé une bosse au-dessus de ses côtes. Les parents ont alors pensé à une simple piqûre d'insecte. Puis, des hématomes se sont installés sur les bras et les jambes de la petite fille. "Je me suis demandé si je la tenais trop fort en changeant sa couche. Ou si ces bleus ne venaient pas de sa crèche", a avoué Anjna Caulton. "Des centaines de pensées terribles me traversaient l'esprit.", a-t-elle confié. Après trois consultations chez le médecin, l'enfant est envoyé à l'hôpital pour passer plusieurs examens.

Les symptômes d'un cancer du sang très rare

Deux semaines (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Somme : sa journée de travail sans histoires se termine tragiquement sous des milliers de tonnes de grain
Une fillette de 5 ans voit son destin brisé en pleine partie de cache-cache
Hérault : deux octogénaires profitent de leur résidence secondaire, jusqu'à un terrible drame
Voici ce que signifient vos fantasmes sexuels
Horrible découverte dans l'appartement d'une schizophrène négligée par les services de santé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles