TÉMOIGNAGE. “Amputée, j'ai décidé de courir 102 marathons en 102 jours”

![CDATA[INSTAGRAM NCRUNNERJACKY]]

Jour 92 et marathon 92... Wow ! Quelle expérience vraiment merveilleuse, a twitté Jacky Hunt-Broersma, le 18 avril dernier, après son marathon de Boston, où elle a fini troisième de la section handisport. Mais, à la différence des 30 000 autres participants, la femme de 46 ans en avait déjà couru un la veille. Et en ferait un autre le lendemain. Qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, l'athlète, native d'Afrique du Sud mais américaine d'adoption, parcourt quotidiennement ses 42,2 km. Elle court sur une lame en fibre de carbone, après avoir perdu sa jambe gauche à la suite d'un cancer rare.

C'était en 2002. Alors aux Pays-Bas avec Edwin, son mari néerlandais, elle apprend qu'elle souffre d'une forme grave du sarcome d'Ewing, une tumeur osseuse touchant surtout les adolescents et les jeunes adultes. Quelques semaines après, sa jambe est amputée sous le genou. Elle a alors 26 ans. "La plus grande difficulté a été d'accepter qu'une partie de mon corps ait disparu. J'étais dans le déni (...). Je portais toujours des pantalons et je ne le disais à personne, même au travail. Il m'a fallu plusieurs années pour accepter le fait que j'étais amputée", raconte-t-elle.

"Un vrai sentiment de liberté"

La course à pied a été sa thérapie, avant de devenir sa passion au cours des années 2010. "Cela a vraiment changé ma vie parce que ça m'a aidé à m'accepter et m'a donné, en parallèle, un vrai sentiment de liberté. Je suis tombée amoureuse du processus consistant (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

La rando entre couples vire au drame : une épouse perd la vie devant ses amis impuissants
“Sa mère ne supportait pas les mouches, alors il a compris”: la terrible découverte d'un fils sans nouvelles des siens
Blessée par balle à la poitrine son iPhone lui sauve la vie
Une femme filme la mort de son mari après une chute cauchemardesque
Elle fait croire que son conjoint l'a quittée, en réalité il croupit dans la serre de son jardin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles