Les télescopes de Christiaan Huygens révèlent sa myopie

Sans avoir conscience de son handicap, l'astronome concevait ses télescopes en les adaptant à sa vue.

Cet article est extrait du mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°915, daté mai 2023.

Comble de l'histoire : connu pour la découverte des anneaux de Saturne grâce à un télescope de sa fabrication, Christiaan Huygens (1629-1695) était vraisemblablement myope.

Des télescopes construits il y plus de 300 ans

Huygens ne pouvait pas voir clairement les objets éloignés et, sans s'en douter naturellement, sa vision aurait pu être corrigée par des lunettes de -1,5 dioptrie. C'est le résultat d'une étude menée à l'Université de Stockholm (Suède) sur les télescopes construits il y plus de 300 ans par l'astronome néerlandais.

Lire aussi350 ans après, le mystère des pendules synchrones est résolu

Une myopie compensée par ses instruments

Alors même qu'ils sont de la plus haute qualité, ces derniers ne produisent pas d'images aussi nettes que ceux de ses contemporains. Or Christiaan Huygens concevait ses télescopes par un processus d'essais et d'erreurs sur différentes combinaisons de lentilles oculaires. À l'examen des instruments, il s'avère qu'il avait ainsi compensé, avec précision et sans le savoir, sa légère myopie pour que ses instruments lui donnent une vision nette du ciel.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi