Le télescope spatial James Webb promet un « bond en avant pour l’astronomie »

·2 min de lecture

Mission hors normes. Le James-Webb (JWST, pour James Webb Space Telescope) est le plus grand télescope astronomique jamais lancé dans l’espace. Cet instrument, fruit de la collaboration entre les agences spatiales – Nasa, ESA et ASC – doit observer une très grande variété de cibles dont les objets visibles les plus lointains jamais recensés. Très peu lumineux et quasiment invisibles pour le télescope Hubble, ils sont la raison d’être du James-Webb qui devrait s’approcher aussi près que possible de la fin de la période dite des âges sombres, la phase d’inflation qui a engendré les grandes structures et les premiers objets de l’Univers. Si le James-Webb pourra voir ces premiers objets seulement une centaine de millions d’années après leur formation, le graal des astronomes, néanmoins il ne pourra pas les voir « s’éclairer », à la sortie des âges sombres.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une remontée dans le temps jusqu’au graal des astronomes

Comme nous l’a expliqué Pierre Ferruit, le co-responsable scientifique de la mission du James-Webb à l’ESA, les plus grandes découvertes du JWST sont « celles auxquelles on ne peut évidemment pas s’attendre ni imaginer ». Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que cet observatoire représente un « tel bond en avant pour l’astronomie », qu’il y aura forcément des découvertes « dans tous les domaines de l’astronomie ». À cela s’ajoute que si le télescope Hubble atteint ses limites quand il s’agit d’observer des objets formés seulement quelques centaines de millions d’années après le Big Bang, « c’est vraiment là que le JWST va montrer toute l’étendue de ses capacités et apporter énormément à la connaissance de cette période...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles