Espace : le télescope James-Webb détecte la plus lointaine des galaxies connues

Le télescope spatial James-Webb a encore repoussé les limites de ses observations en détectant la plus lointaine galaxie jamais découverte, a annoncé la Nasa jeudi. Nommée JADES-GS-z14-0, cette galaxie, "extrêmement bizarre", intrigue les chercheurs : "Elle est très brillante, assez grosse, elle pourrait contenir des preuves d'oxygène."

Il n'en finit plus de surprendre. Le télescope spatial James-Webb a observé la plus lointaine galaxie jamais détectée, qui existait seulement quelque 290 millions d'années après le Big Bang. Son éclat a soufflé l'équipe de scientifiques internationaux ayant annoncé cette découverte jeudi.

Cette galaxie présente des particularités ayant de "profondes implications" pour notre compréhension des premiers âges de l'Univers, a déclaré la Nasa.

Nommée JADES-GS-z14-0, elle "n'est pas le genre de galaxies prédites par les modèles théoriques et simulations informatiques dans le tout jeune Univers", ont déclaré dans un communiqué deux chercheurs impliqués dans cette découverte, Stefano Carniani et Kevin Hainline.

"Elle pourrait contenir des preuves d'oxygène"

"Comment la nature a pu créer une galaxie si lumineuse, massive et grande en moins de 300 millions d'années ?", ont-ils questionné.

Or elle est "extrêmement bizarre", a-t-il ajouté. "Elle est très brillante, assez grosse, elle pourrait contenir des preuves d'oxygène, et compte tenu de la taille de la région que nous avons explorée pour la trouver, nous pourrions en découvrir bien plus."

Des articles sur cette découverte ont été soumis pour publication dans des revues scientifiques.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
La nébuleuse de la Tête de cheval dévoile sa crinière grâce au télescope James-Webb
Espace : le télescope européen Euclid révèle ses premiers clichés de l'univers
Pour son premier anniversaire, le télescope James Webb au plus près des étoiles