Télévision. En Tunisie, une émission de caméra cachée sur les vaccins ne fait pas du tout rire l’OMS

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

En Tunisie, le mois du Ramadan est traditionnellement celui des programmes de “caméra cachée” à la télévision. Mais l’un d’entre eux n’est pas du goût de l’Organisation mondiale de la santé, qui estime que le programme favorise le scepticisme envers le vaccin contre le Covid-19.

Pour divertir les Tunisiens après une longue journée de jeûne, la télévision privée Nessma TV, propriété du sulfureux homme d’affaires et politique Nabil Karoui, diffuse en prime time Angelina 19, un programme de caméra cachée (dont un épisode est visible ci-dessous), qui met en scène un sosie de l’actrice américaine engagée, Angelina Jolie.

La fausse Angelina Jolie vient offrir des vaccins contre le Covid-19, avec l’accord de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La personnalité piégée est alors invitée à montrer l’exemple en acceptant d’être piqué. C’est là que le “gag” arrive, rapporte le site d’informations Webdo :

Une première personne vaccinée feint de décéder au bout de quelques minutes devant la caméra, et le présentateur de l’émission, également vacciné devant la caméra, est victime d’effets secondaires sévères”.

Entretenir le scepticisme sur les vaccins

Une farce qui n’est pas au goût de l’OMS, qui, à travers son représentant en Tunisie, Yves Souteyrand, a appelé à la suspension de l’émission. Dans une lettre adressée au ministre tunisien de la Santé, Yves Souteyrand considère que le canular “contrevient gravement à l’image des organisations onusiennes, en les associant à une parodie

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :