Télévision : quand les politiques se transforment en boxeurs

·1 min de lecture
L'occasion de redécouvrir la joute de 1992 entre Mitterrand, malade et affaibli par le cancer, et Philippe Séguin autour de la monnaie unique et du traité de Maastricht.
L'occasion de redécouvrir la joute de 1992 entre Mitterrand, malade et affaibli par le cancer, et Philippe Séguin autour de la monnaie unique et du traité de Maastricht.

C'est un petit bijou que propose Paris Première ce mercredi 2 juin avec un documentaire qui retrace l'histoire des débats politiques à la télévision. L'idée du réalisateur, Michael Moreau, auteur de plusieurs livres et documentaires politiques, consistait à revenir sur ces étranges et singuliers moments de notre vie politique mettant en scène les joutes entre grands fauves depuis soixante ans (le premier débat a été diffusé en 1966). Certains d'entre eux sont devenus historiques.

On revoit ainsi avec gourmandise les petites phrases mythiques des affrontements entre François Mitterrand et Valéry Giscard d'Estaing (VGE) au second tour des présidentielles de 1974 puis de 1981 : « Clermont-Ferrand, cette ville que vous connaissez bien » (VGE, pour déstabiliser Mitterrand en évoquant à demi-mot sa vie privée) ; « Vous n'avez pas le monopole du c?ur » (le même, en 1974) ; ou encore « l'homme du passif » (Mitterrand, en 1981).

À LIRE AUSSIGiscard-Mitterrand : 1981, un duel historique

Un dossier pour déstabiliser

Mais le grand mérite du film, c'est de revenir sur quelques débats « oubliés ». Celui entre Jean-Claude Gaudin et Gaston Defferre lors des municipales à Marseille, où ce dernier ne cesse de tapoter un dossier sur lequel est écrit le seul nom de son adversaire, comme s'il s'agissait d'une bombe, alors qu'il ne contient qu'une feuille blanche vierge.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ou encore cette joute de 1992 entre Mitterrand, malade et affaibli par le cancer, et Philippe Séguin autour de l [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles