La télévision d'État syrienne rapporte des raids israéliens sur les aéroports de Damas et d'Alep

Des raids israéliens ont visé ce jeudi les aéroports de la capitale Damas et de la ville d'Alep (nord), a annoncé la télévision d'Etat syrienne. Selon cette même source, ces deux structures sont hors service.

Ces frappes aériennes sont les premières sur la Syrie depuis le début de la guerre, qui a fait des milliers de morts, déclenchée par l'attaque ce samedi du Hamas palestinien contre Israël.

"Une agression israélienne a visé les aéroports de Damas et Alep", a affirmé la télévision d'Etat.

Les frappes aériennes "simultanées" ont "endommagé les tarmacs des deux aéroports, les mettant hors service", a précisé une source militaire syrienne.

Des frappes à plusieurs reprises

Israël a mené des centaines de frappes aériennes sur le territoire syrien depuis le début de la guerre dans ce pays en 2011. Son aviation a notamment visé les forces soutenues par l'Iran et le Hezbollah libanais, alliés de Damas et ennemis jurés d'Israël, ainsi que l'armée syrienne.

Les aéroports de Damas et d'Alep ont été visés à plusieurs reprises. Celui d'Alep avait été mis hors service par des frappes le 28 août, et celui de Damas le 2 janvier. Israël, pays voisin de la Syrie, commente rarement les frappes en Syrie mais dit vouloir empêcher l'Iran de s'implanter à ses portes.

Article original publié sur BFMTV.com