Télétravail : les restaurants des quartiers d'affaires en grande difficulté

© Ludovic Marin / AFP

"Avant, en plein service, le restaurant était plein, il fallait réserver ! On faisait du 80, 100 couverts tous les jours à midi. Aujourd'hui, si on arrive à faire 40, 50, c'est le maximum !" Gianluigi, un restaurateur parisien de 55 ans, est inquiet, comme nombre de ses collègues. En plus de la forte inflation qui les freine depuis quelques mois, les restaurateurs font face à la prolongation du télétravail qui touche en particulier les restaurants des quartiers d'affaires. Un Français sur trois continue de travailler au moins deux jours par semaine à la maison à ce jour, ce qui complique notamment l'activité de Gianluigi.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

Dans son restaurant, le coup de feu du midi a laissé place au calme plat. Ses serveuses, dos contre le mur et plateau à la main, guettent silencieusement le peu de tables occupées, au cas où un client aurait besoin de quelque chose. Le patron, lui, est devant son restaurant et tente d'appâter les clients.

La forte concurrence des plateformes de livraison

En réalité, le problème ne réside pas que dans le télétravail. Les restaurants font également face à une forte concurrence avec les plateformes de livraison, explique Marcel Benezet, président de la branche restauration du Groupement national des indépendants. "Beaucoup se font livrer dans les bureaux par des plateformes. Le problème, c'est qu'aujourd'hui, vous avez des cuisines fantômes qui vous livrent en 10 minutes chez vous, d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles