Télétravail : des locations saisonnières transformées en bureaux

Le télétravail montre ses limites pour certains travailleurs. Manque d’espace pour accueillir des clients, de lien social… Des sociétés répondent à ces nouveaux besoins. Des locations saisonnières parisiennes, qui accueillent habituellement des touristes, sont désormais par exemple louées par des télétravailleurs en quête d’un environnement de travail différent. "Moins de touristes, moins de voyages professionnels, on s’est dit pourquoi pas proposer à des gens en télétravail ces logements saisonniers", explique Joffrey Ichbia, le cofondateur de la société Checkmyguest. De 18 à 160 euros la journée Les chambres sont transformées en bureau. Ce système convient à Elisabeth Courland, auto-entrepreneuse, qui réalise du conseil et des formations pour ses clients. "A mon domicile, ce n’est pas possible, mon mari travaille aussi, et il a des réunions toute la journée, et je ne peux pas offrir à mes clients un espace calme", résume-t-elle. Elle loue ce bureau pour 160 euros la journée, mais elle affirme y trouver son compte. D’autres auto-entrepreneurs louent un espace de coworking à 18 euros la journée, dans un openspace.