Le télétravail demeure au bon vouloir des entreprises

Davantage de télétravail, a demandé le gouvernement. “Nous incitons encore davantage les entreprises à y avoir recours. Nous allons renforcer les contrôles et les sanctions”, a affirmé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal mercredi 24 mars. Mais certains salariés ou entreprises ne veulent pas ou ne peuvent pas, à l’image d’Octopeek, entreprise spécialisée en intelligence artificielle, pour qui c'est une question d’efficacité selon le PDG AbdelKrim Talhaoui. La loi n’impose rien Depuis janvier, sur 24 000 contrôles, 55 sociétés n’appliquaient pas le télétravail, mais selon Me Marquet De Vasselot, rien ne les y oblige. “La loi n’impose pas aux entreprises de recourir au télétravail”, explique cet avocat spécialiste en droit du travail. D’après certains juristes, il appartient au gouvernement de prendre un décret en Conseil d’Etat s’il souhaite rendre le télétravail obligatoire.