Télétravail : des coûts cachés augmentent les dépenses des salariés

Une étude récente révèle que bien des salariés font face à des coûts cachés en télétravail. La somme avoisine parfois les 100 euros, entre l’électricité, le chauffage et les fournitures. Aude Voulfow directrice services généraux d’une entreprise, en sait quelque chose. Elle est en télétravail quatre fois par semaine et elle peut en témoigner : les dépenses augmentent quand on se fait un café ou qu’on pousse le chauffage. Une augmentation des dépenses "Le chauffage, moi, j’ai tendance à l’allumer quand même. C’est de l’électrique, donc il y a un surcoût, c’est sûr. Ce sont des frais qu’on peut difficilement réduire parce qu’il faut qu’on ait un confort de télétravail", estime-t-elle. Au bout du compte, chaque mois, elle dépense quelques dizaines d’euros supplémentaires. Heureusement, parfois des entreprises donnent un coup de pouce. La sienne a choisi de verser jusqu’à 50 euros à ses salariés en télétravail.