Télétravail : "Beaucoup de salariés n'en peuvent plus et demandent à revenir"

·1 min de lecture

Jean Castex a demandé jeudi "à toutes les entreprises et administrations qui le peuvent" de pousser "au maximum" le télétravail pour le mettre en place "au moins quatre jours" par semaine. "C'est le cas dans un bon paquet d'entreprises depuis octobre et pour certaines depuis mars", souligne Benoît Serre, vice-président de l’Association nationale de DRH (ANDRH), invité d'Europe 1 vendredi. Mais selon lui, de nombreux salariés demandent aujourd'hui à revenir sur site, lassés de l'isolement ou de conditions de travail non optimales.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 19 mars

"La configuration n'est plus la même qu'en mars 2020"

Le Premier ministre a rappelé jeudi que le protocole en entreprise prévoit toujours que le télétravail doit être la règle pour l'ensemble des activités qui le permettent. Depuis janvier s'est ajoutée la possibilité pour les salariés en télétravail à 100% de revenir un jour par semaine s'ils le souhaitent. "La réalité des entreprises, malgré les demandes légitimes du gouvernement, c'est que beaucoup de salariés demandent à revenir. Ils n'en peuvent plus, notamment à cause de leurs conditions de logement", estime Benoît Serre. 

>> Retrouvez toutes les interviews d’Europe soir en replay et en podcast ici

Selon une récente enquête d'Harris Interactive, 48% des salariés se sentent isolés et 35% sont parfois angoissés à cause du télétravail. Ces deux chiffres ont augmenté de 4 points entre janvier et mars. "...


Lire la suite sur Europe1