Ces téléphones BlackBerry vont cesser de fonctionner

·1 min de lecture
Un Blackberry Bold 9900 dans un magasin à Los Angeles, en Californie, le 28 juin 2012. (Photo: Kevork Djansezian via Getty Images)
Un Blackberry Bold 9900 dans un magasin à Los Angeles, en Californie, le 28 juin 2012. (Photo: Kevork Djansezian via Getty Images)

TÉLÉPHONE - BlackBerry tire sa révérence. Les téléphones à clavier physique mythiques des années 2000 vont s’arrêter de fonctionner ce mardi 4 janvier 2022, a annoncé la marque sur son site. Il ne sera plus possible de passer des appels, envoyer des SMS ou d’accéder à Internet.

7.1 OS, BlackBerry 10 Software ou BlackBerry PlayBook OS 2.1 et toutes les versions antérieures perdront l’accès à de nombreux services. Dans son communiqué, la marque explique que “les services passant par les réseaux cellulaires ou les connexions Wi-Fi ne fonctionneront plus de façon fiable”. Seuls les appareils munis du système d’exploitation Android resteront, en réalité, opérationnels pour accéder au réseau cellulaire ou se connecter au Wifi.

C’est la fin d’une longue dégringolade. Les BlackBerry Bold et Curve, modèles emblématiques de la marque qui ont popularisé la messagerie instantanée, BBM, à partir de 2005, ont séduit des millions d’utilisateurs grâce à leur clavier intégral.

En 2009, la marque s’imposait, possédant 20% de la part de marché des téléphones mobiles. Loin devant son concurrent Apple et son IPhone, encore à ses débuts. Mais en 2016, BlackBerry accuse le coup, avec 0% de part de marché, terrassé par le succès de ses concurrents.

Malgré une tentative de relance, notamment en installant le système d’exploitation Android sur ses modèles, cette fois fabriqués par TCL, le BlackBerry ne convainc pas. La marque cesse de les fabriquer en 2020. Cependant, cette dernière génération de téléphone, avec un autre logiciel, restera opérationnelle après cette échéance du 4 janvier 2022.

À voir également sur Le HuffPost: Quelques piétons sur leur téléphone peuvent perturber la circulation d’une foule entière

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles