"Quand on est sur son téléphone, qui est au volant ?": lire un SMS sur la route, c'est multiplier par 23 le risque d'avoir un accident

franceinfo
70% des Français reconnaissent utiliser leur téléphone au volant : c'est deux fois plus qu'il y a quinze ans, selon un baromètre réalisé par l'assureur AXA.

Il sert de GPS et puis il vibre, sonne pile au mauvais moment. C'est arrivé à Quentin, en moto, il y a six mois. "Je regardais mon téléphone pour lire un message qui venait d'arriver. Je n'ai pas regardé la route et je me suis pris une barrière que je n'avais pas vue et je suis tombé..." Le nombre d'automobilistes qui utilisent leur téléphone portable en conduisant a été multiplié par deux en quinze ans, selon un baromètre réalisé par l'assureur AXA et publié mercredi 19 juin.

23 fois plus de risques d'avoir un accident

Lire un SMS sur la route, cela multiplie par 23 le risque d'avoir un accident : en 2004, un Français sur cinq utilisait son téléphone au volant. Aujourd'hui, la proportion a explosé, raconte Eric Lemaire, président d'AXA prévention : "70% des Français reconnaissent utiliser leur téléphone au volant, fulmine Eric Lemaire. Certains admettent même jouer ou regarder la télé en conduisant : ces comportements ne sont plus possibles. La route c'est dangereux ! On ne peut pas avoir de tels distracteurs..." Pour Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, cela passe d'abord par une prise de conscience. "Quand on est sur son téléphone, qui est au volant ? C'est la question qu'on doit se poser..."

En France, chaque année, il y a environ 1 400 personnes qui sont tuées par une autre : le téléphone commence à prendre une part importante, notamment en ville. C'est quand (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser  :