Télélicenciement. Le patron d’une fintech licencie 900 salariés par Zoom

·1 min de lecture

Vishal Garg, PDG de la société américaine de crédit hypothécaire Better.com, a convoqué une réunion pour annoncer une réduction de 9 % des effectifs, apprenant du même coup aux participants leur licenciement avant les fêtes.

Avec la pandémie, le télétravail s’est généralisé, mais le “télélicenciement” était encore relativement inédit. Le PDG de Better.com, start-up américaine de prêts hypothécaires, a profité d’un webinaire sur Zoom pour annoncer le licenciement de 9 % de ses effectifs, rapporte CNN, “informant brutalement les 900 salariés présents à la visioconférence qu’ils étaient licenciés juste avant les vacances”.

“Si vous êtes à cette réunion, c’est que vous faites partie des malchanceux qui vont être licenciés et que votre poste est supprimé à effet immédiat”, leur a expliqué Vishal Garg mercredi 1er décembre, avant d’ajouter qu’ils allaient recevoir un e-mail des ressources humaines précisant les modalités de départ.

À lire aussi: “Black Mirror”. Coronavirus : 406 employés de Bird apprennent leur licenciement par visioconférence

Selon CNN Business, qui a pu visionner un enregistrement de cette “brève et sèche” conférence Zoom (visible ci-dessous, commentée par une employée), Vishal Garg a expliqué :

 C’est la deuxième fois de ma carrière que je fais ça, et je n’aime pas ça. La dernière fois, j’ai pleuré.” 

Parmi les salariés licenciés “figure l’équipe de recrutement chargée de la diversité, de l’égalité et de l’inclusion”, relève le média économique de la chaîne américaine. 

Un bilan de plus d’1 milliard de dollars

Cette annonce intervient alors que la start-up a fait rentrer dans ses caisses la semaine dernière 750 

[...] Lire la suite sur Courrier international

VIDÉO - Une sénatrice participe à une réunion Zoom au volant de sa voiture

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles