Des téléconsultations adaptées aux personnes âgées, c’est possible ?

·1 min de lecture

« La télémédecine, telle qu’elle est pratiquée par les plateformes les plus connues, ne peut pas toujours répondre aux besoins des personnes âgées vivant en EHPAD », explique TokTokDoc, une start-up strasbourgeoise spécialisée dans la télémédecine. « En effet, la visioconférence n’est pas adaptée aux patients qui souffrent de problèmes cognitifs, auditifs ou qui sont simplement fragilisés par le grand âge. » C’est pourquoi cette société propose une solution adaptée.

La consultation se déroule avec l’assistance d’un infirmier formé à la télémédecine. « Ce soignant réalise les gestes techniques demandés à distance par le médecin (son généraliste, un spécialiste, un expert d’un hôpital…) et lui transmet les informations médicales nécessaires », décrit TokTokDoc. « Il dispose d’un stéthoscope, connecté à une tablette, qui lui permet de vérifier le rythme cardiaque et les poumons du patient. Le médecin, en visioconférence, écoute le cœur ou le souffle de la personne âgée en temps réel, comme s’il était à son chevet. »

Les avantages sont donc nets pour les patients : ceux-ci peuvent être plus fréquemment soignés depuis leur chambre, en « évitant un déplacement anxiogène et un risque de contamination lors des sorties pour consultation médicale ». Pour les EHPAD, l’organisation est facilitée. Enfin, cela permet une économie de dépenses liées aux transports sanitaires notamment.