Comment le Système solaire pourrait être plongé dans le chaos

Vous envisagez notre Système solaire comme quelque chose de solide et stable ? Avec des planètes bien ancrées sur leurs orbites ? À en croire des chercheurs de l’université de Toronto (Canada), la réalité n’est pas tout à fait celle-là. Le monde dans lequel nous vivons serait même plutôt fragile. Sa stabilité pourrait être assez facilement remise en cause.

Cette conclusion, les chercheurs la tirent de quelque 3.000 simulations qu’ils viennent de mener. Et qui leur ont permis d’observer les effets que pourrait avoir une étoile qui passerait à proximité — comprenez à quelques milliers de milliards de kilomètres tout de même — de notre Système solaire. Ils ont ainsi découvert qu’une étoile semblable à la nôtre qui s’approcherait à quelques dizaines de milliers de milliards de kilomètres du Soleil — un peu moins que Proxima Centauri, l’étoile la plus proche de nous — pourrait dévier la course de Neptune de 0,1 %. Trois fois rien. Mais un-trois-fois-rien qui pourrait bien plonger l’ensemble de notre Système solaire dans le chaos.

Un risque tout de même infime

Alors, devons-nous nous inquiéter ? Pas vraiment, nous rassurent les chercheurs. Les effets d’une telle perturbation, même s’ils finissent par être catastrophiques, se manifestent extrêmement lentement. La Terre n’exploserait donc en éclat que quelque 20 millions d’années après le passage de l’étoile.

Une instabilité pourrait aussi venir de l’intérieur de notre Système solaire. De la planète Mercure, très exactement. Son périhélie — le point de son orbite le plus proche du Soleil — se déplace. Et si ce mouvement venait à entrer en résonance avec le déplacement de celui de Jupiter, il y aurait 1 % de risque pour...
Une instabilité pourrait aussi venir de l’intérieur de notre Système solaire. De la planète Mercure, très exactement. Son périhélie — le point de son orbite le plus proche du Soleil — se déplace. Et si ce mouvement venait à entrer en résonance avec le déplacement de celui de Jupiter, il y aurait 1 % de risque pour...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles