Système solaire : un nouveau scénario pour la formation des planètes

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

La Saga des théories cosmogoniques visionnaires de Descartes, et surtout Kant et Laplace, concernant la théorie de la formation du Système solaire n’est pas terminée. Les pages les plus importantes ont été écrites dans la seconde moitié du XXe siècle avec les modèles analytiques et numériques de la formation des planètes issus de la théorie de l'accrétion développée initialement par des chercheurs comme le Russe Viktor Safronov et l'États-unien George Wetherill.

Mais bien des pages restent encore à écrire et seront écrites avec l’arrivée de nouvelles données concernant les météorites, les échantillons d’astéroïdes tels ceux prélevés récemment par la mission Hayabusa, l’étude de disques protoplanétaires où l’on peut déjà voir indirectement la naissance d’exoplanètes mais aussi de nouvelles simulations numériques des processus dans ces disques.

On peut trouver une nouvelle illustration de cette dialectique entre les modèles théoriques et les observations avec une publication dans Science émanant d’un groupe international d’astronomes, cosmochimistes et géophysiciens en poste, notamment à l’Institut de géochimie et de pétrologie de l'ETH à Zurich (Suisse) ou de l’Université d’Oxford. Ils proposent quelques modifications par rapport au scénario de la formation des planètes telluriques, et à celle des géantes gazeuses et de glaces, le plus généralement accepté et exposé dans une série de vidéos par Alessandro Morbidelli et Sean Raymond.


Mojo : Modeling the Origin of JOvian planets, c'est-à-dire modélisation de l'origine des planètes joviennes, est un projet de recherche qui a donné lieu à une série de vidéos présentant la théorie de l'origine du Système solaire et, en particulier, des géantes gazeuses par deux spécialistes réputés, Alessandro Morbidelli et Sean Raymond. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura