Système solaire, mystérieuse maladie et nanocristal autoréparant : l’actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 7 janvier 2022 : une simulation des premiers instants de notre système solaire possède une incroyable précision, une troublante maladie touche des jeunes adultes au Canada et un nanocristal aux propriétés reconstitutives synthétisé.

L’actualité scientifique du 7 janvier 2022 c’est :

En espace :

  • Une équipe internationale d’astronomes a démontré une corrélation entre l’apparition des planètes du système solaire, leurs propriétés et la structure des anneaux du disque protoplanétaire de notre étoile.

  • Des “bosses de pression” dans l’anneau protoplanétaire sont à l’origine de la transition entre l’état gazeux et l’état solide de la matière environnant la jeune étoile et permettaient ainsi la formation des planètes.

  • Le système solaire est un cas particulier par rapport aux autres systèmes observés car celui-ci possède des planètes avec une plus grande diversité de compositions.

En santé : .

  • La province du Nouveau-Brunswick, au Canada, est victime d’une maladie neurologique touchant les jeunes de 20 à 30 ans, qui étaient pourtant en bonne santé.

  • Les patients touchés ont de fortes hallucinations, pouvant se traduire par la sensation d’avoir “des insectes qui grouillent sur leur peau”, et au bout “d’entre 18 et 36 mois” ils subissent un déclin cognitif pouvant mener à la mort.

  • Une toxine venant du homard pourrait être la source de cette maladie mais rien n’est encore confirmé.

En science fondamentale : .

  • C’est la première fois que l’on observe un phénomène d’auto-réparation sur un nanocristal semi-conducteur.

  • Cette observation marque la première étape vers la création de panneaux solaires autoréparants qui pourront notamment servir pour les satellites soumis aux pluies de mini météorites dans l’espace.

  • La principale difficulté des chercheurs à l’avenir sera donc de reproduire ce phénomène à plus grande échelle pour lui donner une utilité pratique.

En nature et environnement : .

  • Selon une étude, près de 90% des pays vivront une année sur deux particulièrement chaude à partir de 2030.

  • Cela serait principalement dû aux gaz à effets de serre des pays les plus polluants.

  • Le bouleversement sera particulièrement net dans les zones tropicales africaines et dans l’hémisphère nord.

En nature et envir[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles