Violents combats à Raqa entre forces arabo-kurdes et jihadistes

De la fumée au-dessus d'un quartier de Raqa lors de l'avancée des Forces démocratiques syriennes, le 7 juin 2017 (AFP/Archives)

Qamichli (Syrie) (AFP) - Des forces arabo-kurdes syriennes soutenues au sol et dans les airs par les Etats-Unis poursuivent vendredi leur lente progression dans Raqa au prix de violents combats dans le principal fief du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie.

Des frappes de la coalition menée par les Etats-Unis dans la nuit de jeudi à vendredi ont tué au moins 17 civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui avait fait état de huit civils tués mardi par des frappes de la coalition, et 21 lundi.

Sept mois après le début d'une offensive d'envergure qui leur a permis de s'emparer de vastes régions autour de la ville septentrionale de Raqa, les Forces démocratiques syriennes (FDS) sont entrées mardi pour la première dans cette cité, annonçant le début de la "grande" bataille pour en chasser l'EI.

La bataille de Raqa constitue l'un des principaux fronts de la guerre aux multiples belligérants en Syrie qui a fait plus de 320.000 morts depuis mars 2011.

"Nos troupes avancent à Mechleb et contrôlent des parties du quartier", a dit jeudi à l'AFP un porte-parole des FDS Talal Sello. "Les forces de la coalition internationale travaillent avec nous sur le terrain de manière très efficace".

Ce contenu peut également vous intéresser :

 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles