Syrie: le vice-ministre Fayçal Moqdad nommé chef de la diplomatie

·1 min de lecture

Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Moqdad a été nommé chef de la diplomatie en remplacement de Walid Moallem, décédé lundi 16 novembre. Le représentant permanent de la Syrie à l'ONU, Bachar al-Jaafari, a été désigné vice-ministre des Affaires étrangères.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Membre du parti Baas au pouvoir depuis les années universitaires, Fayçal Moqdad, âgé de 66 ans, a intégré le corps diplomatique syrien en 1994.

Parfaitement anglophone, ce diplômé en littérature anglaise des universités de Damas et de Prague a effectué l’essentiel de sa carrière diplomatique au sein de la délégation syrienne aux Nations unies, où il a gravi les échelons pour être nommé en 2003 ambassadeur de Syrie à l’ONU, avant d’être rappelé à Damas pour être désigné vice-ministre des Affaires étrangères.

Originaire de la province méridionale de Daraa, berceau de la révolte syrienne, Fayçal Moqdad devient aujourd’hui le plus haut responsable politique sunnite au sein du régime.

Son soutien indéfectible au régime en a fait une cible privilégiée de l’opposition interne et externe. En 2013, son père a été enlevé par des rebelles à Daraa avant d’être libéré un mois plus tard grâce à la médiation de chefs de tribus.

Il sera secondé à la tête de la diplomatie syrienne par un ambassadeur au verbe acerbe, Bachar al-Jaafari, ardent défenseur de la Syrie aux Nations unies. Nommé par le président Bachar el-Assad vice-ministre des Affaires étrangères, ce diplomate est, lui, de confession chiite.