Syrie: Une "agression israélienne" déjouée par la défense antiaérienne

Les défenses de l'armée syrienne ont abattu dimanche plusieurs missiles israéliens tirés en direction de la base aérienne T4, dans la province de Homs, et ont touché un avion de Tsahal, rapporte la presse officielle. /Photo prise le 6 juin 2018/REUTERS/Omar Sanadiki (Reuters)

BEYROUTH (Reuters) - Les défenses de l'armée syrienne ont abattu dimanche plusieurs missiles israéliens tirés en direction de la base aérienne T4, dans la province de Homs, et ont touché un avion de Tsahal, rapporte la presse officielle.

"Nos systèmes de défense antiaériens ont contrecarré une agression israélienne et ont abattu un certain nombre de missiles qui visaient l'aéroport T4", annonce l'agence de presse Sana, qui ne signale que des dégâts matériels.

L'un des avions ayant mené le raid a été touché et les autres ont été contraints de quitter l'espace aérien syrien, ajoute-t-elle, citant une source militaire.

De son côté, l'armée israélienne a rappelé qu'elle ne commentait pas les informations étrangères.

Ni les forces américaines ni celles de la coalition internationale n'ont mené de raid dans cette zone, a par ailleurs assuré le capitaine Bill Urban, porte-parole du commandement central américain dans la région.

Damas et ses alliés iraniens et russes avaient déjà imputé à Tsahal des tirs de missiles qui ont coûté la vie à sept gardiens de la Révolution iranienne, le 9 avril, sur la même base. Téhéran a promis de venger leur mort.

Les forces israéliennes, qui s'inquiètent de l'influence grandissante de l'Iran dans le conflit syrien, ont par ailleurs annoncé le 10 mai avoir frappé presque toutes les infrastructures militaires iraniennes en Syrie à la suite de tirs de roquettes sur le plateau du Golan.

(Ellen Francis et Kinda Makieh, Jean-Philippe Lefief pour le service français)