Syrie : plusieurs enfants de djihadistes de retour en France

LExpress.fr
Cinq orphelins âgés de un à cinq ans, dont trois frères, ont atterri ce vendredi à l'aéroport de Villacoublay. Ils se trouvaient dans des camps kurdes en Syrie.

C'est un retour discret, sans caméra ni communiqué. Alors que l'épineuse question du retour des Français partis combattre en Syrie divise politiques et opinion publique depuis plusieurs semaines, plusieurs enfants de djihadistes français viennent de rentrer en France. Ces orphelins en bas âge - le plus grand a cinq ans- ont atterri ce vendredi en tout début d'après-midi à la base aérienne de Villacoublay dans les Yvelines.  

LIRE AUSSI >> Enfants du djihad: ces fragiles "petits revenants"  

Parmi eux, était prévu le rapatriement des trois des enfants de Julie Maninchedda - originaire de la région lilloise et présumée morte sur zone au début de l'année- et du djihadiste allemand Martin Lemke, détenu par les Kurdes. Cette fratrie de garçons âgés de un, trois et cinq ans, se trouvait jusqu'alors dans un camp du nord-est de la Syrie. Depuis de longues semaines, les grands-parents Maninchedda, qui habitent à Libercourt dans le Pas-de-Calais, en appelaient aux autorités françaises, jusqu'au président Emmanuel Macron, pour faire rapatrier leurs petits-fils.  

87 retours depuis 2014

Ce rapatriement intervient au lendemain des déclarations très commentées du secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, mercredi, lors d'une audition de la commission des Affaires européennes de l'Assemblée. "Ils sont dans la majorité des cas, à notre connaissance, détenus avec leurs parents, en tous les cas avec leurs mères, la question du retour ne se pose donc pas à l'heure actuelle", a-t-il déclaré. Le soir même, à Nairobi, au Kenya, le président Emmanuel Macron a, de son côté, répété que pour les enfants détenus par les forces kurdes en Syrie, c'est une "approche au cas par cas", "humanitaire" et "suivie avec beaucoup de vigilance en lien avec tous les acteurs sur le terrain" qui est à l'oeuvre.  

LIRE AUSSI >> Rapatriement de djihadistes français: une majorité d'enfants 

La situation n'a pourtant rien d'inédit. Ces derniers mois, trois mineurs sont ainsi revenus sur le territoire national. Au total, depuis 2014...Lire la suite sur L'Express.fr

Syrie : plusieurs enfants de djihadistes de retour en France

La France doit-elle rapatrier tous les enfants de djihadistes français ?

Syrie : deux familles veulent contraindre la France à rapatrier des orphelins

Qui sont les Français de Daech susceptibles de revenir?