Syrie: le mufti de Damas tué dans un attentat

·1 min de lecture

Selon l’agence de presse officielle syrienne Sana, le mufti de la province de Damas a été tué ce jeudi 22 octobre dans l’explosion d’une bombe placée dans son véhicule.

Adnane al-Afyouni était considéré comme un proche du président Bachar al-Assad. Ce dignitaire religieux sunnite est décédé ce jeudi lors d’une attaque terroriste, selon l’agence de presse officielle Sana. Il « est mort après qu'une bombe a été placée dans sa voiture dans la ville de Qoudsaya », au nord-ouest de la capitale Damas, a-t-elle indiqué, en citant le ministère des Affaires religieuses.

Agé de 66 ans, le mufti de la province de Damas avait notamment joué un rôle central ces dernières années dans la mise en place d’accords entre les autorités syriennes et les rebelles pour mettre un terme au combat dans la province de la capitale.

C’est par exemple lors d’une prière qu’il présidait à la mosquée de Daraya en septembre 2016 que Bachar al-Assad a fait l’une de ses très rares apparitions en public. Une image symbolique pour le pouvoir puisque cette localité était auparavant un fief des rebelles qui venaient de la quitter suite à un accord de reddition. Pour Adnane al-Afyouni, Daraya devait être un exemple de réconciliation pour le reste du pays.

Le décès du mufti de la province de Damas est une grande perte pour le président Bachar al-Assad. L'attaque terroriste, pas encore revendiquée, a été perpétrée dans une zone pourtant bien contrôlée par le pouvoir en place.