Syrie : la trêve entre les Kurdes et les Turcs au point mort

Que reste-t-il de la trêve entre l’armée turque et les Kurdes syriens, actée jeudi dernier ?

Un soldat turc a été tué dans une attaque menée dimanche par les forces kurdes.

Ankara les accuse d’avoir violé l’accord de cessez-le-feu à 20 reprises, alors que les Kurdes lui reprochent de tenter de saboter la trêve, en empêchant le retrait des combattants.

Une offensive militaire qui galvanise les troupes de Recep Tayyip Erdoğan. Depuis son pays, le président turc ose brandir des menaces :

 "Si cette trêve ne fonctionne pas, une fois que le délai imparti sera expiré, alors nous reprendrons de là où nous sommes partis et nous continuerons à écraser les têtes des terroristes" , a-t-il déclaré.

La Turquie appelle les États-Unis à utiliser son influence auprès des forces kurdes pour qu’elles se retirent du nord-est syrien.

Des forces qui ont été contraintes d’appeler l’armée du régime de Bachar el-Assad à la rescousse, désormais de retour dans des zones où Damas n’avait plus aucun contrôle depuis plusieurs années.