Dans la Syrie en guerre, un père apprend à sa fille à rire des bombardements

1 / 2

Dans la Syrie en guerre, un père apprend à sa fille à rire des bombardements

Dans la province syrienne d'Idleb, impossible d'échapper à la guerre. Pour réconforter sa petite fille de trois ans, Abdallah al-Mohamed a fait des bombardements quotidiens un jeu. Une vidéo montrant Salwa en train d'éclater de rire quand elle entend le bruit sourd des explosions est devenue virale sur les réseaux sociaux.

"C'est un avion ou un obus?", demande amusé le papa, tandis qu'un bourdonnement de plus en plus fort se fait entendre. "Un obus", répond en souriant la fillette. "Quand il arrive, on va rire", poursuit-elle.

"L'avion est venu et j'ai beaucoup ri"

Dans une autre vidéo, Salwa est debout sur les genoux de son père dans le salon. Son rire franc est déclenché par le fracas sinistre d'une bombe lâchée par un avion. "Dis-moi Salwa, qu'est-ce qu'il a fait l'avion?", demande le père. "L'avion est venu et j'ai beaucoup ri. L'avion nous a fait rire, il nous dit: riez de moi, riez de moi", répond-elle.

Abdallah al-Mohamed explique qu'à un an, Salwa pleurait dès qu'elle entendait des feux d'artifice. Il lui a alors expliqué que c'était juste des enfants qui célébraient l'Aïd al-Fitr, la fête musulmane marquant la fin du ramadan.

"Après ça, à chaque fois qu'il y avait des avions dans les airs (...) je lui disais: 'viens on rit ensemble, c'est des enfants qui jouent et c'est l'Aïd'", raconte le père. "J'essaye de lui faire croire que ce qui se passe (...) est quelque chose de drôle", poursuit Abdallah al-Mohamed.

"Plus tard,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi