Syrie : les frappes américaines

France 3

Dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 avril, les bruits de la guerre ont déchiré le ciel de Syrie.

59 missiles auraient été tirés depuis deux navires américains croisant en Méditerranée. D'après le Pentagone, c'est de la base aérienne de Shayrat qu'a été menée l'attaque présumée chimique de mardi 4 avril à Khan Cheikhoun.

Dissuader la propagation et l'usage d'armes chimiques

Solennel, le président américain s'est adressé au monde pour justifier son action. "Il est d'un intérêt vital pour la sécurité nationale des États-Unis de prévenir et de dissuader la propagation et l'usage d'armes chimiques mortelles. Ce soir, j'appelle toutes les nations civilisées à nous rejoindre pour tenter de mettre fin aux massacres et aux bains de sang en Syrie". Son homologue syrien ne s'est pas exprimé publiquement. Mais dans un communiqué lu en direct à la télévision, il regrette que les États-Unis n'aient pas attendu les résultats de l'enquête sur l'attaque de mardi.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Ce que l'on sait de l'attaque au camion bélier de Stockholm
DIRECT. Attaque au camion bélier à Stockholm : une personne en garde à vue, soupçonnée d'être le chauffeur du camion
L'organisation séparatiste basque ETA fournit une liste de caches d'armes aux autorités françaises, actant son désarmement total
ETA rend ses armes à l'État : "Le meilleur moyen de tourner la page de la violence"
Les Etats-Unis se disent prêts à frapper de nouveau la Syrie "si nécessaire"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages